Dans quel sens poser du parquet : tout ce qu’il faut savoir

Quel que soit le type de parquet que vous souhaitiez installer, le sens de pose reste un élément important lors de la préparation de vos travaux. En réalité, le sens pour la pose de parquet influence directement l’esthétisme et l’aspect général de la pièce. En clair, avant de commencer à placer vos lames de parquet, vous devez savoir l’effet que vous recherchez. Voulez-vous agrandir ou allonger l’espace ? Souhaitez-vous jouer sur les matières ? Etc. Pour assurer toutes les chances de réussite à votre projet, voici dans quel sens poser du parquet.

Le sens de pose de parquet pour agrandir la pièce

Pour agrandir la pièce, vous pouvez poser vos lames de parquet parallèlement au plus petit côté de cette dernière. Certes, vous perdrez un peu de temps lors de l’installation puisque vous réaliserez plus de coupes, mais le rendu final correspondra à vos attentes. Afin de ne pas réduire visuellement l’espace et pour donner une impression de volume à votre pièce étroite, nous vous conseillons de choisir les lames de parquet de petite largeur.

En outre, d’un point de vue esthétique, opter pour les parquets avec motifs. Ceux-ci apportent plus de finesse à votre intérieur si les lames ne dépassent pas 5 cm de large. À l’opposé, des lames de parquet plus larges donneront un aspect surchargé à votre sol. Par ailleurs, dans une pièce rectangulaire, la pose droite dans le sens de la longueur permet d’agrandir l’espace. En effet, installer les lames de manière parallèle par rapport au mur le plus long permet d’apporter de la perspective à la pièce.

Dans quel sens poser du parquet dans la chambre ?

Dans la chambre, les lames de parquet se posent généralement dans le prolongement de l’entrée. Commencez sur un côté de la chambre, le long d’un mur bien droit : installez les cales, puis les lames à coller. Optez pour une pose en escalier qui s’avère plus esthétique et durable. Pour renforcer l’isolation thermique et phonique de votre chambre, veuillez placer une sous-couche entre le sol et le parquet. Après le sens de pose, pensez à bien sélectionner le revêtement. Pour bien choisir le type de parquet pour votre chambre, il parait judicieux de garder en tête quelques conseils :

  • Optez pour un parquet qui résiste à l’eau si votre chambre comporte une salle de bain attenante ;
  • Choisir un parquet massif dans une chambre d’enfant ;
  • Le parquet contrecollé reste le revêtement idéal à utiliser dans une chambre d’ami ;
  • Un parquet massif semble approprié à une chambre bureau, parce qu’il supporte toutes vos activités (déplacements d’un fauteuil sur roulette ou des meubles).

Le sens de pose de parquet flottant

Le parquet flottant offre de multiples atouts. La pose d’un tel parquet s’avère relativement simple et il demeure facile à entretenir. Ce type de parquet se pose habituellement suivant le sens de la principale source de lumière de la pièce. Vous devez orienter les lames en tenant compte des sources de lumière naturelle. Ainsi, le parquet doit être perpendiculaire à la fenêtre. Ce concept reste valable dans une pièce avec une seule ouverture.

De même, si vous disposez d’une pièce rectangulaire, vous devez suivre la forme de cette dernière et installer les larmes de parquet flottant suivant la longueur du mur pour éviter d’arrêter le regard. Toutefois, sachez que ces règles ne prennent pas en compte d’autres particularités importantes comme les proportions de l’espace ou l’usage destiné à la pièce. Une fois le sens de pose dudit parquet déterminé, vous pouvez passer à l’installation en respectant des étapes bien précises.

Comment poser un parquet flottant ?

Voici comment réaliser la pose de votre parquet flottant :

  • L’installation de la première rangée: commencez la pose par le fond de la pièce, c’est-à-dire la paroi opposée à la sortie. Pour disposer d’un aperçu du rendu final, installez d’abord les lames sur le sol et ajustez au besoin leur disposition. La dernière lame de cette rangée doit afficher au moins 30 cm. À défaut, pour équilibrer la rangée, vous pouvez raccourcir la première lame ;
  • La mise en place des cales de dilatation: vous devez placer des cales de dilation avant de passer à la rangée suivante. Ceci, au fur et à mesure où vous posez les lames. N’oubliez pas, les cales doivent aussi se trouver entre les lames de la première rangée et le mur afin d’éviter la dilatation du bois. D’autre part, tâchez d’intégrer la cale de dilation dans les mesures avant de procéder à la découpe de la dernière lame de la rangée ;
  • L’installation des rangées suivantes: vous devez insérer la languette de la lame à placer dans la rainure de celle déjà posée pour joindre les lames. Notez que pour la dernière rangée, la découpe des lames dans le sens de la longueur s’avère essentielle.

Pour un rendu harmonieux, veillez soigner la pose de la première rangée. D’un autre côté, afin de bénéficier d’un meilleur résultat, n’hésitez pas à demander des conseils à un professionnel de la parqueterie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.